Daloa - La Banque mondiale s’engage aux côtés de l’université

Bon à savoir, 19.12.2017 10:20, vu 291 fois
Jim Yong Kim, président du Groupe de la Banque mondiale
Jim Yong Kim, président du Groupe de la Banque mondiale

Une délégation de la Banque mondiale comprenant MM. Nicolle Didier, responsable de
l’organisation des structures universitaires, volet du développement des enseignements
professionnels de courte durée, ainsi que Ramantoanina, responsable du portefeuille éducatif, a
échangé avec la présidente de l’université Jean Lorougnon Guédé de Daloa, professeur Tidou
Abiba Sanogo, et ses proches collaborateurs. C’était le vendredi 10 novembre dernier au sein
de l’université. La séance de travail qui a duré deux heures (15h à 17h) a porté sur
l’employabilité et l’insertion sociale des étudiants après leur formation.
Selon des participants, la Banque mondiale veut financer les filières professionnelles de courte
durée afin de répondre aux besoins socio-économiques de la région voire de la Côte d’Ivoire. «
L’objectif poursuivi par cette mission est d’échanger avec la gouvernance des universités en
vue de connaître les secteurs d’activités pourvoyeurs d’emplois et l’élaboration des parcours
pouvant permettre aux diplômés d’être opérationnels. Il est aussi question de proposer des
réponses aux projets du gouvernement », mentionne le rapport effectué par l’université Jean
Lorougnon Guédé dont Notre Voie a obtenu copie. Et le rapport d’ajouter qu’il s’agira donc de «
mettre en place des méthodologies de formation pour acquérir des compétences. Les
formations peuvent se faire par alternance et en formation continue. Dans le cas de la formation
continue, il conviendrait de définir un contenu de formation incluant de Champ Ecole ».
Les échanges entre la délégation de la Banque mondiale et les responsables de l’université de
Daloa ont également porté sur « le mode de fonctionnement de l’université Jean Lorougnon
Guédé en passant par le recrutement des enseignants, les effectifs d’étudiants, leur
identification et leur hébergement. L’université de Daloa dispose d’une superficie de 400
hectares dont les purges ont été totalement réglées. La question fondamentale est le besoin
criard en locaux ». La présidente de l’université, professeur Tidou Abiba Sanogo, a exposé au
cours des échanges le besoin de l’institution scolaire de facilitateurs pour former les acteurs de
l’université sur la création de filières professionnelles. Au terme de la rencontre, la délégation de
la Banque mondiale a visité des laboratoires de l’université.

K. Zabril

Source : Notre Voie

  Retourner

Formations scolaires
Trouver votre filière de formation parmi notre sélection d'écoles Ivoiriennes et Internationales :
Toutes les formations
Plan du site
Accueil
Actualités
Formations scolaires
Magazine
Photos
Videos
Contacts
Actualités
Bon à savoir
Dossier du mois
Echos d'ici et d'ailleurs ...
Zoom sur ...
Formations
BAC Professionel
BTS (BAC+2)
DTS (BAC+2)
DUT (BAC+2)
LICENCE (BAC+3)
LICENCE PRO (BAC+3)
BACHELOR (BAC+3)
MASTER (BAC+5)
MBA (PRO 4/5)
DOCTORAT (BAC+8)
CQP (Certificat de Qualification Pro.)
CAP (2 ans après la classe de 3ème)
Autres diplômes
Nous contacter
Tel.: (+225) 22 01 47 46 - 20 247 647
Cel : (+225) 77 39 49 59
03 60 94 03 - 09 43 88 47
E-mail : infos@grandes-ecoles.net
©2007-2018 Grandes-ecoles.net
Rejoignez-nous :
 Sur Facebook