Première édition du concours interuniversitaire d’art oratoire et de plaidoirie : l’université Jean Lorougnon-Guédé de Daloa vainqueur

Bon à savoir, 28.06.2018 12:35, vu 410 fois
remise solennelle de prix aux lauréats du concours inter-universitaire et lancement de la campagne HeforShe
remise solennelle de prix aux lauréats du concours inter-universitaire et lancement de la campagne HeforShe

L’Université Jean-Lorougnon-Guédé (UJLoG) de Daloa est le vainqueur de la première édition du concours interuniversitaire sur la promotion de la participation du leadership féminin dans les instances de décision. La remise solennelle du prix aux lauréats doublée du lancement de la campagne « He For She à l’endroit des jeunes » a eu lieu ce mercredi 27 juin 2018 à la salle Félix Houphouët-Boigny de Hôtel du district d’Abidjan. Ce concours placé sous la présidence du Pr. Mariatou Koné, ministre de la Femme, de la protection de l’enfant et de la solidarité s’inscrit dans le cadre du projet « Femme en marche » organisé par l’Ong Initiative africaine pour le développement international (IAD) et financé par ONU-Femme.


Félicité Koutouan, Directrice de la promotion et de l’autonomisation de la Femme, représentant la ministre a souligné la place qu’occupe la femme dans le corpus social. Ce concours dont l’objectif est d’affiner les compétences de communication et plaidoyer chez les jeunes contribuera, est-elle convaincue, à changer les paradigmes liés à l’épineux problème de la participation des femmes aux instances de décision.


« Si nous réussissons à semer la graine de l’égalité, de l’équité et de la justice dans l’esprit de cette jeunesse, nous avons une forte chance d’avoir une société de demain éprise de ces valeurs fondamentales », a exhorté Ognon Abraham Koffi, Coordonnateur de projets à IAD. Il a indiqué , par ailleurs, que la promotion de la participation et du leadership des femmes dans nos instances de décision ne peut avoir d’impact que si les hommes s’y engagent pleinement d’où la campagne du « He For She », en français «Lui pour elle ».


Pour Madeleine Oka, représentante de ONU-Femme le genre (égalité de chances entre homme et femme) est un domaine clef à prendre en compte pour permettre à la Côte d’Ivoire d’évoluer vers l’émergence à laquelle elle aspire, et de réaliser les objectifs que le monde et l’Afrique se sont fixés pour le développement et le bien-être de tous. « Mais cette évolution ne pourra se mener sans l’action des jeunes, la relève de demain, qui constituent par ailleurs plus de la moitié de la population », a-t-elle conscientisé.

Notons que huit universités étaient en compétition les 20, 21 et 22 juin derniers. Ce sont les universités Méthodiste de Côte d’Ivoire, Péléforo-Gbon-Coulibaly de Korhogo, Alassane Ouattara de Bouaké, Nangui Abrogoua d’Abidjan, l’université Islamique Al Fourqane de Côte d’Ivoire, l’université Internationale Privée d’Abidjan, l’Institut universitaire d’Abidjan et l’université Jean Lorougnon-Guédé de Daloa.

D.Tagro

Source : Abidjan.net

  Retourner

Formations scolaires
Trouver votre filière de formation parmi notre sélection d'écoles Ivoiriennes et Internationales :
Toutes les formations
Plan du site
Accueil
Actualités
Formations scolaires
Magazine
Photos
Videos
Contacts
Actualités
Bon à savoir
Dossier du mois
Echos d'ici et d'ailleurs ...
Zoom sur ...
Formations
BAC Professionel
BTS (BAC+2)
DTS (BAC+2)
DUT (BAC+2)
LICENCE (BAC+3)
LICENCE PRO (BAC+3)
BACHELOR (BAC+3)
MASTER (BAC+5)
MBA (PRO 4/5)
DOCTORAT (BAC+8)
CQP (Certificat de Qualification Pro.)
CAP (2 ans après la classe de 3ème)
Autres diplômes
Nous contacter
Tel.: (+225) 22 01 47 46 - 20 247 647
Cel : (+225) 77 39 49 59
03 60 94 03 - 09 43 88 47
E-mail : infos@grandes-ecoles.net
©2007-2018 Grandes-ecoles.net
Rejoignez-nous :
 Sur Facebook