Forum d’Abidjan : Mabri Toikeusse traduit les attentes des Etats aux organismes africains de financement de la recherche

Bon à savoir, 08.11.2018 12:13, vu 91 fois
le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Mabri Toikeusse
le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Mabri Toikeusse

Le forum des organismes africains de financement de la recherche scientifique est à son troisième jour. Les travaux à proprement dit ont débuté ce mardi 6 novembre. La veille, au Golf hôtel, le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Mabri Toikeusse, a échangé avec les participants au cours d’un diner gala. Le membre du gouvernement a indiqué que le financement régulier de la recherche est à la fois une priorité et un défi à relever par les Etats africains en général, la Côte d’Ivoire en particulier. Il a rassuré que le gouvernement ivoirien continue les efforts pour accroitre les ressources allouées à la recherche scientifique. Le financement de la recherche est assuré par deux organismes à titre principal : le Fonds du Programme d’appui stratégique à la recherche scientifique (PASRES), fruit de la coopération entre la Suisse et la Côte d’Ivoire, et le Fonds interprofessionnel pour la recherche agricole (FIRCA), relève le ministre. A ces structures, il faut ajouter le Fonds national pour l’action, la technologie et l’innovation.

Il a souligné la nécessité d’identifier et de promouvoir de nouvelles approches pour le financement de la recherche et l’innovation en Afrique. D’où la pertinence du thème du colloque dont les gouvernements africains, soutient le ministre ivoirien, attendent les conclusions pour voir dans quelle mesure ils pourraient soutenir de nouvelles initiatives de mobilisation de ressources au profit de la recherche scientifique sur le continent.  « Le GRC peut soutenir les initiatives conjointes de recherche dans de nombreux pays africains, dans le cadre d’un processus de gouvernance concertée et consensuelle de la recherche sur le continent africain », a déclaré Mabri Toikeusse qui préconise des partenariats pour optimiser le financement de la recherche.  Une telle option pourrait aider la Côte d’Ivoire par exemple à accélérer la mise en œuvre d’un projet conclu entre une université américaine et l’Etat de Côte d’Ivoire en vue d’engager le programme médicaments pour tous.

Ce mardi, à Azalai, à l’ouverture des sessions de travail des 16 pays de l’Initiative des Conseils subventionnaires de la Recherche en Afrique subsaharienne (SGCI), le secrétaire exécutif du PASRES ? Dr Sangaré Yaya, a invité ses pairs à la réflexion sur les modalités et mécanismes pour mobiliser davantage de ressources additionnelles aux ressources des Etats africains. Le thème central : « Nouvelles approches du financement de la recherche et l’innovation en Afrique » a été traité par par Dr Julius Mugwagwa, orateur principal de l’University College London (UCL), qui a interpellé les Etats africains sur leur engagement. Il a souligné l’importance pour l’Afrique de s’inspirer des modèles occidentaux ou asiatiques de financement de la recherche. Conseille également d’harmoniser les agendas nationaux et continentaux avec la mise en œuvre de réformes qui accompagneraient efficacement les nouvelles approches de financement. Une seconde communication a porté sur « Financement de la recherche et l’innovation : le cas du Royaume-Uni. » cette première journée des travaux a été également marquée par la signature d’un protocole d’accord scientifique entre le PASRES de la Côte d’Ivoire et le Conseil national pour la science et la technologie d’Ouganda (UNCST) pour le financement de projets de recherche scientifique et d’innovation technologie dans les deux pays.

Edouard Amichia


Source: Minutes Eco

Source : Minutes Eco

  Retourner

Formations scolaires
Trouver votre filière de formation parmi notre sélection d'écoles Ivoiriennes et Internationales :
Toutes les formations
Plan du site
Accueil
Actualités
Formations scolaires
Magazine
Photos
Videos
Contacts
Actualités
Bon à savoir
Dossier du mois
Echos d'ici et d'ailleurs ...
Zoom sur ...
Formations
BAC Professionel
BTS (BAC+2)
DTS (BAC+2)
DUT (BAC+2)
LICENCE (BAC+3)
LICENCE PRO (BAC+3)
BACHELOR (BAC+3)
MASTER (BAC+5)
MBA (PRO 4/5)
DOCTORAT (BAC+8)
CQP (Certificat de Qualification Pro.)
CAP (2 ans après la classe de 3ème)
Autres diplômes
Nous contacter
Tel.: (+225) 22 01 47 46 - 20 247 647
Cel : (+225) 77 39 49 59
03 60 94 03 - 09 43 88 47
E-mail : infos@grandes-ecoles.net
©2007-2018 Grandes-ecoles.net
Rejoignez-nous :
 Sur Facebook